Le jeune Yoann et le chat Oscar : Quand les chats attendrissent plus que les hommes


Après avoir été martyrisé par un jeune sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Oscar, le chat est à la Une de l’actu. Son tortionnaire est condamné à 1 an de prison ferme : La décision de la justice sur l’agresseur d’Oscar a suivi celle des médias. Après avoir été humilié par 4 jeunes, Yoann, jeune homme handicapé mental, n’a pas reçu de justice médiatique. Le verdict de ses agresseurs n’est pas encore connu.

OScar - YoanOscar est un petit chat, un animal comme un autre en soit. Sa torture par un jeune à Marseille est moche, très moche. Mais cela ne mérite pas tout ce ramdam médiatique ; ces articles publiés toutes les heures sur la patte fracturée du chaton ; ces photos de fans dans la rue qui attendent le jugement du tortionnaire et ces posts hystériques sur Facebook.

En face, Yoann, un jeune handicapé mental sans défense, humilié par 4 jeunes devant une caméra n’a pas rassemblé autant de protestations. Certes, beaucoup d’internautes se sont insurgés et Marie-Arlette Carlotti, Ministre en charge des personnes handicapées, a réagi. Mais, en dehors des familles de personnes handicapées ou des professionnels du secteur, nada.

Le fossé entre les deux histoires est dur à accepter.

Alors, comment un chat aux yeux tristes peut-il à ce point rendre le web hystérique alors qu’un jeune sans défense ne reçoit pas de justice médiatique ?

Une étude accablante

Le fossé entre le traitement de l’histoire du jeune Yoann et celle du chaton rappelle une effrayante étude américaine présentée en août 2013 par The American Sociological Association et relayée par le Huffington Post.

Des sociologues américains avaient fait appel à 240 femmes et hommes âgés entre 18 ans et 25 ans pour leur expliquer qu’un bébé d’un an, un adulte trentenaire, un chiot et un chien avaient subi des violences. Cette histoire, inventée, était un prétexte pour mesurer l’empathie éprouvée pour chacune des victimes. Le résultat s’était révélé accablant : La plupart de ces hommes et de ces femmes ressentaient plus d’empathie pour les chiens que pour leurs semblables.

L’histoire, aujourd’hui réalité, semble se répéter sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas un scoop, les chats sont sacrés sur le web. Relevés au rang de héros nationaux ou de victimes, ils attendrissent la toile car ils sont dépeints comme exempts du vice de la condition humaine. Un chat ne fera jamais de mal, un lama ne proférera pas de mensonge, quant aux éléphants, ils représentent la rareté d’une espèce torturée par le genre humain.  « Tous pourris », «  tous menteurs », les humains ne rassemblent plus les suffrages.  Ajoutons à cela la banalisation de la violence entre les hommes dans les médias, banalisation qui nous empêche d’être choqués face aux images. La violence touchant les animaux, plus rare sur la toile, marque plus les esprits et crée ainsi des réactions délirantes. Or, une telle hystérie inquiète car elle relègue en dernier plan les plus fragiles de la société : les  personnes en situation de handicap.

aff-foucauldUne journée du handicap passée sous silence

Le silence radio des médias sur les personnes en situation de handicap mental : parlons-en. Le 3 décembre dernier, la journée internationale des personnes handicapées est passée à la trappe. Pas un  article sur le quotidien de ces personnes. Seul le journaliste Guy Birenbaum, s’est ému de ce désert médiatique : « Dans nos médias ce matin (je parle de la France), on ne peut pas dire que cette journée fasse la « une ».  Ce n’est pas beaucoup mieux sur les réseaux sociaux où en dehors de la proclamation de la Journée, ou sur le Web, où les initiatives évoquées sont plutôt rares ». Et pourtant, ils auraient un message différent des rengaines habituelles à délivrer, un autre regard sur le monde. Souvent dépeintes comme des victimes de la société, ils ne sont pas assez mis en lumière dans leur dignité.

Cet article a également été publié sur le Plus du Nouvel Obs : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1141902-agression-d-un-handicape-et-lancer-de-chat-une-egalite-de-traitement-mediatique-choquante.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s